16 juin 2011

Un napperon en tricot d'art restauré : fin

Je vais jusqu'au bout de l'explication de comment j'ai fait : Epingler le napperon arceau par arceau avec de bonnes épingles et l'enduire d'un amidon. Passer le fer à repasser dessus, délicatement. Quand il est presque sec, on dégraffe tout et ... Vous avez compris. Ma planche est affreuse parce qu'elle travaille beaucoup et pour beaucoup de choses. Elle a les traces de la dure vie que je lui ai fait subir.   Le voilà, le napperon :

16 juin 2011

Dénonciation !!! Jacline m'a envoyé cela :

Dans la cadre AMITIE, je dénonce fortement le délit de Jacline, mon amie tendre et précieuse. Voilà le colis que je reçois hier !!! DETAILS, un par un :
16 juin 2011

une dentelle en tricot d'art restaurée :

Restaurée ? Bof. J'ai récupéré la partie bonne et jeté le reste : Donc, tirer sur un fil du napperon et le casser et très délicatement, récupérer les mailles intactes sans en oublier sous peine de devoir reprendre à un niveau plus bas de l'ouvrage. C'est un ouvrage sur 4 aiguilles + 1 pour le retricotage.   Pour plus de facilités, j'ai d'abord récupéré les mailles qui sont très fines, sur un crochet et de temps à autre, quand ça filait, je refaisais la maille avec le crochet.   Détail de la mise en aiguilles. Les... [Lire la suite]